08 janvier 2012

L'oubliée

Parfois il arrive qu'une chose vous manque. Une chose bénine, minable, un accessoire, pensiez-vous. Vous pensiez mal. Sans elle, la dérisoire, l'univers semble sens dessus dessous, vous vous embourbez dans un marasme de synonymes, d'analogies bidons, un amalgame gauche de faux bonds de la langue. Mais je m'égare. Reprenons. Elle vous manque. Mais face au besoin impérieux de faire sans, vous vous débrouillez. Vous accompagnez le réel avec du bricolage, un brin de débrouillardise, un peu comme on cale une chaise bancale avec du liège.... [Lire la suite]