En ce moment comme peu de choses vont dans ma vie, je me jette a corps perdu dans le travail.
Et comme je n'ai pas de travail (salope de vie) , c'est dans la création que je passe mon énergie (ma gamine va bien, elle apprend a ouvrir seule ses boites de raviolis froid pour se sustenter en attendant le retour du travail de son père. Le seul soucis reste de réussir à échapper aux chiennes affamées) .

C'est positif, au moins j'aurais une chance de finir quelque chose pour le Ldoll ! Pourvu que ma dépression dure jusqu'en Septembre.

Cependant d'un naturel méfiant et ayant prit paranoïa en option facultative au Bac , je me suis dit que tant qu'à faire que ma vie merde tout à fait (on ne va pas à l'encontre de la génétique parait il) autant que ça le soit bien .

Et dans le genre , le pire qui pourrait arriver- visons le record- ce serait une accusation de copie.

Or, les rares fois ou j'ai pu assister à cet évênement important dans la vie d'une communauté, j'ai eu la désagréable surprise de voir que bien souvent l'accusation n'est pas faite dans les règles de l'art.

C'est une bonne grosse merde que vous lachez les gens, vous la balancez dans la tronche de l'artiste en quelques lignes, et à lui/elle de se débrouiller pour se défendre et faire valoir son innocence, alors mettez y les formes, que tout soit parfait au moins !

Comme je suis magnanime (option facultative n°2 )je vais vous dévoiler le mode d'emploi pour bien réussir votre performance.

Ouvrez vos calepins et commencez à prendre des notes, je ramasse les copies à la fin de l'heure...

*********************

ETAPE 1: La victime

Déjà, il faut choisir votre victime.

Ce peut être prémédité, si possible quelqu'un qui vous sort par les trous de nez, ou un parfait inconnu ou presque.

Mieux vaut éviter les gros populaires et aimés de toute part, ça ce sera pour le jour ou vous serez passé pro, et encore.

L'important c'est que l'innocente victime possède dans ses oeuvres (dessin, texte, sculpture, poupée, photo, musique, chanson,couture...) quelque chose qui vous a fait bondir sur votre siège, vous dont la culture générale tellement étendue et riche vous permet d'un seul coup d'oeil de démasquer la supercherie !


Il existe aussi une alternative qui fonctionne très bien et qui nécessite une culture générale quasi inexistante, c'est être "fan de": aduler un artiste à un tel point que la moindre de ses création est incrustée dans la profondeur de votre rétine a tout jamais et que la moindre vague ressemblance vous la blesse, la rétine, et rien ne peut donc échapper à votre  flair de Lynx (ou un truc du genre).


Ou aussi "détester Truc" tellement fort que vous arrivez à trouver de la ressemblance de la moindre de ses oeuvres avec d'autres trucs super connus, ou du moins vachement pas de lui. Comme cette photo  de lui/elle en train de sourire ,sur son profil, n'est ce pas FLAGRANT que c'est une copie à peine voilée de la Joconde ?
Allez , courage ! La mauvaise foi n'a pas de limite, comme la connerie humaine, vous ddevriez y arriver !

L'important pour cette étape est de trouver un candidat qui n'ai pas trop d'appui/ de connaissances qui pourraient le défendre efficacement.!
Un faible agneau pour le loup que vous êtes !

 

Etape 2: l'Accusation

Un fois le forfait identifié, la politesse et la diplomatie, voir même le respect de son prochain vous dicteraient de contacter en toute discrétion la personne incriminée pour lui faire part de vos soupçon de la façon la plus élégante et délicate possible, afin de connaître son avis sur la question.
Après une discution cordiale et en fonction de sa réponse courtoise, décider ou pas de contacter l'artiste que vous pensez être victime de l'odieuse copie, et en dernier recours de l'extreme rendre le forfait public .


Et bien NON !

Contacter la personne en privé et essayer de régler ça à l'amiable ? Et puis quoi encore !?


Un bon accusateur passe directement par la case "public" , puisque mettre le nez dans la merde est plus efficace, voyons.


A l'aide d'un petit mot discret et énigmatique , genre "Dit donc sale truie, t'aurais pas copié Bidule -la -Grande pour faire ta merde, là ?, vous allez instiller le doute dans l'esprit des lecteurs, et forcer votre cible à se justifier pour prouver son innocence, puisque si vous, vous pouvez sans aucune preuve ni aucun fondement -ou presque- accuser quiconque de presque n'importe quoi, afin de se disculper l'autre devra fournir son certificat de naissance certifié et signé de la main du Pape , des analyses d'urine récentes et un autographe de moins de 3 mois de Michael Jackson. Et encore, ça risque de ne pas suffire.

Et si le/la malheureuse se permet juste un vague "toi même la truie, t'as de la merde dans les yeux, va te faire shampouiner" le commun des mortels paranoïaque associés -soit la majorité des kikoolol des forums- ira de suite à la conclusion que c'est une façon agressive de cacher son forfait et d'insulter la pauvre colombe blanche qui a osé pointer de son doigt boudiné l'oeuvre du démon, et l'artiste perdra en crédibilité. Pauv' tit chou.

Dans tout les cas, essayez au maximum de ne PAS vous renseigner sur les influences communes possibles entre les artistes, ni s'ils sont amis/connaissances, voir si l'oeuvre que vous soupçonnez n'est pas antérieure à celle que vous connaissez ou quoi que ce soit d'autre qui pourrait d'une façon ou une autre justifier toute ressemblance. Bref, n'essayez pas de régler vous même le problème, ce n'est pas votre boulot, mais celui de l'accusé, il ne faudra pas que vous ayez des scrupules encore en plus. Être convaincu(e) du bien fondé de ses accusations aussi débiles soient elles est la base même se la réussite de votre mission. Après tout, vous êtes là pour sauver l'honneur taché de votre artiste préféré- sans même l'avoir consulté-  pas pour réfelchir !

 

Etape 3: L'observation (et la jouissance)

Le plus jouissif dans tout cela, c'est qu'une fois l'accusation lancée, il y aura FORCEMENT des gens pour venir en rajouter,gonfler et déformer les accusations voir également attaquer le pauvre gogo sur sa vie privée ou tout autre sujet sans aucun rapport (tu es roux, et les roux sont des êtres malfaisants ! Et tu ne recycle pas tes chaussettes ! ). Là encore, point d'intervention diplomate ou demandant aux intervenant de le faire dans le calme et le respect. Après tout, la personne face à vous n'est pas un être humain doté de sentiments, mais un bête écran, n'est ce pas ?

Laissez les choses se pourrir d'elle même, intervenez au minimum et seulement  pour faire "la pauvre petite chose blessée qui a prit son courage a dix mains pour oser affronter le vilain pas beau qu'a copié, mais maintenant je suis tellement faible et fatiguée que je vais me contenter de compter les points". Ca vous permettra d'expliquer héroïquement votre silence contrit, de vous faire oublier un peu -quitte même a éditer votre premier message en quelque chose de diplomatique et gentil, par rapport auquel la réponse explosive de l'autre paraitra terriblement disproportionnée et lui donnera encore plus tord-  et vous ne passerez pas pour la méchante, parce que si vous avez mal calculé votre coup, la personne accusée a des amis aussi, et ça risque de chauffer pour votre cul si vous vous faites trop remarquer.

Si vous êtes assez haut niveau, vous pouvez oeuvrer dans l'ombre, et par message privés monter un peu plus la mayonnaise. En général il vaut mieux que votre public soit du genre "Fan de" car il se pose moins de question, et devrait comme un bon petit soldat aller continuer de lancer des tomates pourries sur votre victime malgré les preuves fournie hurlant de façon flagrantes son innocence.
En général seule l'intervention personnelle et musclée de l'artiste idolatré peut les arreter. Ca ou des menaces de bannissements, avec un ou deux "pour l'exemple".

Dans les deux cas, le fan club se retirera maussade, convaincu que leur Dieu est intervenu par pure gentilesse MAIS qu'il y avait bien copie, ou que la modération du forum est une secte de vendus qui n'est là que pour les brimer et les empêcher de porter la bonne parole de Bidule-la-Grande, mais qu'ils se vengeront, oh oui !
 Cet auditoire est à conserver précieusement pour un coup ultérieur, avec une autre accusation de copie de leur artiste préféré. Démarre au quart de tour, ne réflechis pas... un met de choix pour vous !

Etape 4: La fin (des Zaricots)

Si vous vous êtes bien débrouillé, a cette étape le forum doit être a feu et à sang, la pauvre petite chose que vous avez accusée a plié bagage et c'est juré de ne plus jamais revenir,fuyant lamentablement la haine de ses con-citoyens la queue entre les jambes et vous êtes le nouveau héros du siècle, mais non voyons c'est normal, vous n'avez fait que votre devoir !

Si par malheur vous vous êtes viandé en beauté et que la hargne du forum se retourne contre vous, un simple "Bah je pouvais pas savoir, hein ! c'est pas la peine de m'engueuler, pis j'me suis excusé alors maintenant c'est bon, et heureusement qu'il y a des gens comme moi qui sont vigilants, passque ça aurait pu être de la vraie copie" devrait suffire pour soit désamorcer le conflit, soit relancer une guerre qui vous sauvera la mise :

Les "Whithe Knight" qui auront pitié de la petite chose fragile et innocente que vous êtes -et qui ne se soucient absolument pas des causes de votre lapidation publique, puisqu'eux sont là pour sauver la veuve et l'orphelin, pas pour réflechir, tien un point commun avec vous !-  viendront à votre secours et s'opposeront aux personne un peu sencées qui ne tolèrent pas que de lancer publiquement un seau de merde à la tronche de quelqu'un soit pardonné d'un simple "j'me suis excusé".

Le temps qu'ils s'entretuent -et Dieu sait que ça peut être long-  vous pourrez  partir drapé dans votre fierté bafouée " pour le bien du forum, pour que cesse toute cette violence, puisqu'on dit que c'est de ma faute je m'en vais", puisque vous êtes soudain indésirable,ce qui vous fera passer encore plus pour un martyr aux yeux des White Knights et mettra le doute quand à votre réelle vilénie dans l'esprit des autres -soit la majorité du forum, qui au fond s'en fout-

Ne vous en faite pas, tout ceci n'est que temporaire !

Vous pourrez  revenir un chouilla plus tard, plus innocent(e) que jamais,feignant l'ignorance des évênements récents encore fumants ou en changeant d'identité, armé(e) un joli seau tout frais tout plein, prèt à être lancé de nouveau sur une nouvelle victime qui ne soupçonne pas ce qui l'attend.

 

Etape 5 (facultative): La reconvertion professionnelle

Si tout ceci vous semble trop compliqué ou risqué, que vous ne souhaitez pas entreprendre vous même cette chose merveilleuse qu'est l'accusation -infondée- de copie, mais que vous voulez quand même vous amuser un peu, vous pouvez toujours vous reconvertir :

*Le "vers dans la pomme": vous integrez une communauté ou un groupe de fan uniquement pour faire des allusions et souffler des mauvaises idées aux autres, qui finiront peut être par eux même aller au turbin. Vous profiterez du scpectacle aux premières loges sans vous investir d'avantage. Vous gardez aussi la possibilité de couiner que "vous n'étiez pas d'accord avec tout ça, vous n'y êtes pour rien, c'est eux les méchants" si ça tourne mal.

*Le Mouton: Vous ne faites que suivre le mouvement général de la foule, juste pour le plaisir de jeter vos excréments sur les autres , vous ne prenez aucune décision par vous même, et vous n'intervenez que quand vous êtes à l'abri dans le groupe le plus fort . Permet aussi de se justifier "je me suis laisser influencé, mais au fond je regrette".

*Le "j'ai pas d'avis": Vous n'avez pas d'avis sur cette sordide affaire, mais vous le donnez quand même, si possible en écrasant la gueule des gens au passage.  On vous le reproche ? Mais vous aviez bien précisé que celà n'engageait que vous, vous n'êtes pas infaillible, mais si les autres le prennent comme ça, vous vous abstiendrez vu que vous n'avez pas la liberté de vous exprimer librement en démocratie!

*Le diplomate : Un peu comme le "J'ai pas d'avis", mais là sous couvert de calmer le jeu, vous l'attisez en racontant des conneries de façon maladroite. C'est pas de votre faute si vous êtes con, vous croiyez bien faire...

*Le con: non, vous l'êtes réellement et vous faites chier tout le monde en la ramenant. Vous n'avez rien bitté à l'histoire , mais vous ressentez au fond de vous que vous DEVEZ intervenir et donner votre avis ininterressant qui ne fera riena vancer du tout. Comme la majorité du forum.

**************

Bonus stage : Allez ! Vous vous refaite tout le niveau en començant depuis le début ! Mais ce coup ci, l'artiste copié et blessé dans son petit coeur de créateur, c'est ... VOUS ! 

Aiguisez votre pathos et votre air outré, vous serez H24 sous le feu des projecteurs !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute ressemblance avec des évènements, des personnes, des situations ou des lieux existant est bien entendue fortuite et involontaire, mais ça reste à prouver.

Aucun artiste n'a été bléssé pendant la rédaction de ce triste article débile, mais au moins 2 chiennes ont été molestée de façon régulière , à coup de cris suraigus et de câlins violent et musclés. la SPA a été avisée de ce traitement et devrait sévir sous peu.
Cet article aura nécéssité un mug de ricorée, une barre de chocolat et presque 1h3à de sommeil en moins. Que de gachis .

Si vous pensez vous reconnaitre à un moment ou un autre dans les conneries que j'écris, merci de me contacter de façon courtoise et diplomate avant de me coller un proces, comme précisé en début de post je ne travaille pas et n'ai pas les moyens de me payer un avocat. Merci de votre compréhension.

L'option facultative "paranoïa" existe réellement puique j'y ai eu mention "parfait, bonne à interner". Et oui, j'ai toujours été brillante, même si pour le coup c'est grâce à l'hérédité. merci maman !