Je ne pensais pas lui consacrer un jour un article, ça lui fait bien trop plaisir d'être sur le devant de la scène, une fois de plus. Mais il m'est apparu dans mon entourage que tout le monde ne voyait pas de quoi il s'agissait, et que vu que c'est un terme que j'utilise beaucoup, quelques éclaircissements s'imposaient.

Avant toutes choses, je ne vise personne en particulier. Si vous vous reconnaissez dans le portrait de l'être immature, malpoli, complexé et globalement pénible de l'Attention Whore, plutôt que de faire un caca nerveux dans les commentaires, sur un forum quelconque ou sur votre blog, posez-vous de sérieuses questions sur la façon dont vous menez votre vie.

 

Etymologie :

Attention Whore est un terme anglophone dont on se sert en majorité sur le net. Je ne vais pas vous faire un historique de la chose, parce qu'en fait, on s'en fout, mais on peut traduire "whore" par "salope" ou "prostituée" (en fonction du contexte). Grossièrement, je traduis cette expression comme "personne qui vendrait ses parents, son cul et son âme pour monopoliser l'attention des autres." Et c'est un doux euphémisme.

trini1

Profil :

Vous en connaissez au moins un ou une. Si, si. Cette artiste, là, qui menace d'arrêter de dessiner parce qu'elle n'a pas assez de commentaires... Ce type, sur ce forum, qui chouine parce personne n'a répondu dans les 20 minutes à son très "passionnant" topic sur sa technique de tartinage de biscottes favorite. Cette ado sur son blog qui dit que, puisque personne ne commente ses articles, ça veut dire que personne ne l'aime... Ça commence à faire TILT, hein ?

Et bien sache, Ô lecteur bien-aimé, que tout le monde est un/une Attention Whore potentiel.

Je t'imagine sauter sur ton siège : "comment, dis-tu, je serais moi aussi une de ces bêtes nuisibles ?" Mais non, petit naïf que tu es ! Je parlais de potentiel ! Tu ne me diras pas que tu ne t'es jamais senti frustré par le manque de retours sur tes posts/tes photos/tes dessins ? Que tu n'as jamais fait semblant d'être un peu plus malade que tu ne l'étais en réalité, juste pour te faire dorlotter un peu ? Aha ! Là aussi ça a fait TILT, j'ai entendu.Mais rassure toi, tu n'es pas un/une Attention Whore, pas vraiment. Les vrais, eux, ne le font pas de temps en temps. Ils en ont fait un vrai art de vivre.

 

Psychiatrie Psychologie :

Si je vous dit : "ça ne supporte pas qu'on ne s'occupe pas de lui, ça pleure si on l'envoie balader, ça fait des caprices, ça menace de fuguer si on ne cède pas...", vous pensez à quoi ? Si votre réponse était "un gosse", bravo, vous gagnez un jambon et un arrosoir. Adressez vous à mon ambassade pour retirez votre lot.

L'Attention Whore est TRES immature. Mais à la différence de l'enfant lambda qui finit par comprendre que ni Papa ni Maman ne sont à sa disposition, l'Attention Whore ne peut concevoir qu'il/elle n'est pas le centre du monde. A chaque fois que je tombe sur l'un de ces rebuts de la toile, je ne peux pas m'empêcher d'imaginer un morveux mal coiffé en train de taper du pied et de se rouler par terre en hurlant. Ça me détend.

trini2

L'Attention Whore ne vie que par le regard des autres. Il/elle a généralement une piètre opinion de lui/elle-même (ce qu'il/elle compense par un ego surdimensionné.) et il/elle a donc besoin d'être abreuvé en permanence de compliments pour se sentir bien dans ses baskets. Et les bisounours et autres lolilols qui écument le net ne sont que trop heureux d'apporter de l'eau à son moulin. Parfois, bon prince, l'Attention Whore réclame des commentaires "constructifs". Ne le faites pas. L'Attention Whore n'entend que ce qu'il/elle veut bien entendre. Toute critique, si minime soit-elle, sera interprétée comme une attaque directe et une déclaration de guerre. Donc, ne pas s'y risquer, à moins d'être prêt à affronter un véritable festival de chouineries, vu que les "partisans" de l'Attention Whore se tourneront aussi contre vous et vous expliqueront, à grands coups de smileys, que vous êtes "tro missant !!!!8!!!!!!!!!!!!!".

A moins d'être très très patient, ou un peu troll du côté maternel, laissez tomber.

L'Attention Whore pense être dans son bon droit. Qu'on ignore ses oeuvres (même si les oeuvres en question sont si laides qu'on pourrait croire qu'un viking s'est torché avec), ou qu'on se permette de lui donner un conseil, il/elle se persuade que le monde entier lui en veut, que personne ne l'aime, et que pour la peine, il/elle va se doucher avec de l'essence et craquer un allumette (si seulement). Moi ça me donne juste envie de leur tapoter l'épaule et de leur demander :

trini3

 Parce que oui, je suis méchante et j'ai la critique facile, mais les Attention Whores me font vraiment pitié. Ça me brise le coeur de les voir courir après l'approbation du groupe, comme des drogués après leur dose, sans se rendre compte que ça ne remplira pas leur vide intérieur.

 

Stratégie :

Comme expliqué plus haut, l'Attention Whore ne peut vivre que dans le regard des autres. Il lui faut donc capter le maximum de regards en un minimum de temps. Pour ce faire, pas besoin de chercher bien loin : il suffit de rejoindre une communauté populaire (art, yaoi, cosplay, bjd, furry...) et de s'y faire une place. Là non plus, pas besoin d'être original ni de faire beaucoup d'efforts. Si vous avez de l'argent achetez. Pas des choses qui vus plaisent à vous, des choses qui plaisent à la majorité de la communauté. Si vous n'avez pas d'argent, rabattez-vous sur les contrefaçons chinoises, les autres n'y verront que du feu !

Une fois équipé(e), lancez la phase 2 : le spam. Il convient de poster des centaines de photos floues de vos objets laids. Normalement, toute communauté de plus de cent membres est déjà infestée de kikoolols. Repérez les, postez sur leurs propres topics de photos moches, pour vous faire connaitre. Théoriquement, vous devriez déjà baigner dans les commentaires enjôleurs. Si l'accoutumance fait que vous en voulez encore PLUS, spammez à nouveau. N'essayez pas de vous améliorer d'un iota ou de changer de style. La popularité se fait grâce à la routine, je vous assure. Si les résultats ne sont toujours pas à la hauteur de vos espérances, devenez passif-agressif. Mes suggestions :

"Oulah, vous pressez pas pour les comms... J'en ai tellement, j'arrive plus à suivre ¬¬ "

"Bah, je sais bien que je sers qu'à commenter les topics des autres..."

"Je sais bien que je fais que de la merde, on me le fait bien sentir..."

"Personne ne m'aime..."

Culpabilisez les autres, agressez-les, menacez les de partir. Ne lésinez pas sur le mélo, c'est important, sinon, les gens pourraient se souvenir qu'il ne s'agit que de quitter un forum, et pas d'aller se jeter dans la Seine (oui, je suis Parigot-centriste, et je vous conchie). Se je ter dans la Seine, tiens, ça c'est une idée ! Vous pouvez tenter de poussez d'avantage le chantage affectif en sous-entendant que vous aller vous scarifier/suicider/inscrire à la Star Ac' (ça compte comme un suicide social), et que ça sera de LEUR faute.

Si rien de tout ça ne marche, faites pipi par terre, roulez vous dedans, frappez votre écran avec votre clavier, envoyez des messages d'insultes, rasez vous la tête et faites un feu avec vos cheveux, en bref : piquez votre crise.

Vous aurez au moins la satisfaction d'avoir monopolisé l'admin assez longtemps pour qu'il/elle vous bannisse. Félicitations.

trini4
 
On me souffle dans l'oreillette que les Attention Whores existent aussi dans la vraie vie, on appelle ça des Peoples... Ah bon ? Et c'est légal ? o___O